Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 06:42
NANCY : PLUS DE 200 ASSOCIATIONS AU CENTRE DES CONGRÈS. A.L.C.O. était là aussiNANCY : PLUS DE 200 ASSOCIATIONS AU CENTRE DES CONGRÈS. A.L.C.O. était là aussiNANCY : PLUS DE 200 ASSOCIATIONS AU CENTRE DES CONGRÈS. A.L.C.O. était là aussi

Deux objectifs : se faire connaître, et recruter des bénévoles. Plus de deux cents associations de l’agglomération nancéienne étaient présentes, samedi 3 octobre, dans le grand hall du centre des congrès Prouvé. Une bonne part était à caractère sportif, comme les plus importantes, l’ASPTT, le Club alpin, le Shobukaï.
Entre 50 et 100 nouvelles associations se créent chaque année à Nancy. Culture, santé, solidarité, jeunesse, clubs conviviaux, associations d’entraide, chacun peut trouver l’association qui lui convient dans l’agglomération. Du plus insolite, comme l’association d’apprentissage de l’espéranto, au plus étonnant, comme l’association pour la promotion du haïku, dont le fondateur, Dominique Chipot, ne désespère pas d’attirer plus de cinq à dix personnes dans les ateliers d’écriture qu’il tient depuis 10 ans, une fois tous les quinze jours, à la MJC Pichon.
« Le haïku est un poème d’origine japonaise qu’on adapte en français, pour suggérer des sensations ressenties dans le quotidien. C’est un poème de 17 syllabes maximum. J’aime sa fulgurance… » explique Dominique Chipot, comptable dans le civil, et passionné par les mots durant son temps libre.
« Pour réussir à faire un haïku, il faut être attentif à ce que l’on vit au quotidien, afin de pouvoir partager un petit instant d’émotion avec le lecteur. Il y a aussi tout un travail sur les mots pour traduire ce qu’on a ressenti… » poursuit le fondateur de l’association, qui publie des revues et des lettres mensuelles sur le site : 100pour100haiku.fr
« Le haïku est fait aussi pour être discuté, commenté. Le lecteur s’approprie l’écriture pour faire sienne l’émotion que l’auteur a voulu transmettre. Chacun se fait sa propre sensation à la lecture d’un haïku », ajoute Marie-Ange, venue soutenir Dominique dans sa volonté de faire connaître ce fragile poème, au milieu de tant d’associations rassemblées.
P. M.
A.L.C.O. était là aussi

Partager cet article

Repost 0
Published by alconancy54 - dans articles
commenter cet article

commentaires