Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 05:45
NANCY : QU'EST-CE QU'UN COLLECTIONNEUR ?
NANCY : QU'EST-CE QU'UN COLLECTIONNEUR ?

Éléments de réponse hier au forum de Bazin.

Par quel truchement du hasard et de l’esprit un quidam se retrouve-t-il soudain à remplir des caisses de pin’s, à cumuler des tombereaux de bouchons de lièges, de capsules de champagne ou d’étiquettes de cognac ? Pourquoi ces Ferrari miniatures sous vitrines, ces charrettes de magazines et valises de jetons de caddies ?

Hier, la plupart des participants au forum des collectionneurs de l’Alco ne se posaient plus la question. Ceux-là vivent simplement leur passion, tout absorbés qu’ils sont dans la quête incessante de la pièce manquante. « Mais au fond, les motivations sont multiples ! », constate Catherine Créhange, vice-présidente de l’association organisatrice. « Bien sûr, il y a les victimes du syndrome de Diogène, accumulateurs frénétiques chez qui tout devient collection. Mais on n’a pas trop ce genre de cas chez nous. En revanche, la collection ici peut surgir d’un goût pour faire revivre des objets disparus. Ou pour le goût de la variation sur la base d’un même thème. Ou encore pour le sens de l’histoire. Regardez par exemple, chaque pin’s raconte sa petite histoire. La série d’objets peut raconter une époque aussi, à l’exemple des boîtes de bergamotes. Et l’accumulation finit, elle, par raconter une grande histoire ! »

Pour sa part, Catherine suit trois collections simultanées, la toute première s’étant presque imposée contre son gré… « Les grenouilles ! Ça remonte à l’époque où je travaillais pour France 3 », raconte l’artiste graphiste. « Je réalisais les cartes météo. Et dans un coin de la carte, j’avais pris l’habitude de dessiner une courte animation autour d’un personnage de grenouille. Un technicien a eu l’idée de m’en offrir une figurine. Une autre a suivi, et c’était parti ! » Une armée de petits batraciens s’est ainsi posée dans son quotidien.

Malgré la psychose post 13 novembre, les 43 collectionneurs et 4 exposants avaient hier répondu à l’appel de la collectionnite au gymnase Bazin. Dont le fond était tapissé d’affiches sorties des cartons par Gérard Aiguier. Quelques pubs de parfum géantes, « mais surtout du cinéma, c’est là-dessus que je me suis concentré. Attention, pas n’importe quelles affiches ! Celles qui ont eu recours à une illustration. Tout ce qui est photo m’attire nettement moins. » Le festival du film italien de Villerupt, qui recourt aux dessinateurs, fait ainsi le bonheur de cet habitant de Marbache. Mulhouse et le film asiatique lui ont fourni de belles pièces, et plus encore la Metro Goldwyn Mayer des années 30. « Celle de Joan Crawford plaît beaucoup à ma femme ! Mais moi si je devais choisir, ce serait celle de Stan Laurel. Regardez comme elle est belle ! » Hélas, il lui manque son alter ego Oliver Hardy. Avec une collection décidément, on n’en a jamais fini…

Lysiane GANOUSSE

Partager cet article

Repost 0
Published by alconancy54 - dans article de presse
commenter cet article

commentaires