Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 04:53

Est républicain édition du 16 février 2014

L’association lorraine de la collection originale fête ses 25 ans à la salle des fêtes de Gentilly

briquets-et-vieux-telephones-photo-frederic-mercenierOn attend 1.400 visiteurs sur les deux jours du salon de la collection originale, qui se tient à la salle de fêtes de Gentilly, jusque ce soir 18 h. On compte 77 exposants. Un concours de la plus belle vitrine est organisé, avec tirage au sort, en fin d’après-midi. Parmi les votants, trois visiteurs seront tirés au sort et remporteront un lot. On trouve de tout, tant la collectionnite s’attrape de multiples manières. Les déclinaisons sont en effet d’une infinie variété.

Il y a les virus classiques : timbres, monnaies, épinglettes, cartes postales, fèves ; il y a aussi les bactéries plus rares, comme celles du président Bernard Noto qui collectionne tout ce qui touche à l’histoire de la communication. Lorsqu’il était directeur de travaux dans le bâtiment, il est intervenu sur la construction de centraux téléphoniques. Il lorgnait les vieux téléphones au rebut. On lui a expliqué qu’ils n’étaient pas à vendre, parce destinés au Musée du téléphone. Finalement, il s’est aperçu que, lorsqu’il avait tourné les talons, on collait sur les appareils une étiquette « Pilon ». Au bout de plusieurs demandes, il a pu acquérir des appareils et, par la suite, on lui en a donné. Il est très fier de ses écouteurs Bell de 1876 ou encore des télégraphes Morse et Sunder. Il présente aussi le fonctionnement du télégraphe Chappe et montre des lunettes qui permettaient de décrypter les mouvements des bras, d’un relais à l’autre. Il a pu acquérir, à Strasbourg, une étonnante botte de postillon de 1880. Sa collection n’est pas à vendre. « Ce qui me plaît, c’est de faire partager ma passion et de transmettre aux jeunes générations. »

La plupart des collectionneurs partagent ce sentiment, comme Colette et Daniel Zunino de Champigneulles qui collectionnent les briquets fabriqués durant la première guerre mondiale et jusqu’à la seconde. En tout, plus de 120 pièces dont beaucoup ont été réalisées dans des douilles. L’objet le plus rare est sans doute la caricature du Kronprinz dont on retire la casquette pour laisser apparaître la mèche. Beaucoup ont été fabriqués dans les tranchées. A la valeur sentimentale, s’ajoute la qualité esthétique de certains d’entre eux. Plusieurs briquets ont été fabriqués dans des montres à gousset et Daniel Zunino présente un briquet à amorce ouvert, pour que le visiteur puisse comprendre le fonctionnement de l’appareil

Le salon de l’ALCO est ouvert ce dimanche de 9 h à 18 h. Entrée 2 € (gratuit jusque 12 ans). On peut utiliser le parking du Palais des sports.

 

Didier HEMARDINQUER


Partager cet article

Repost 0
Published by alconancy54 - dans articles
commenter cet article

commentaires