Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 05:27

PASSION - AVEC SES 600 PACHYDERMES, PIERRE GROSDEMANGE FIGURE PARMI LES COLLECTIONNEURS À DÉCOUVRIR À VILLERS JUSQU’AU 26 MAI

pierre-grosdemange-ER

 

IL N’EST PAS VRAIMENT sur la défensive quand on lui demande d’où il tient cette passion démesurée. Peut-être de sa mémoire éléphantesque, lorsque Pierre Grosdemange évoque dans le moindre détail cette magnifique sculpture qui servait de porte-montre chez ses grands-parents. « Un objet rare, d’époque napoléonienne, qui représente un éléphant en bronze sur une colonne de marbre. » Le bijou s’affirme alors comme le chef de file d’un troupeau qui ne cesse de s’agrandir, plus de 600 pachydermes aujourd’hui rassemblés. De toute nature : en porcelaine, en chocolat, en forme de théière, sur la poignée d’une canne-épée, en santon, en barbotine de Saint-Clément, en stéatite ou pierre à savon. Avec une tendresse particulière pour la bonbonnière de 1955 ou cette marionnette en bois articulée de Birmanie. Bien sûr, la silhouette royale et complaisante de l’ami Babar veille avec bonhomie sur cet étonnant cornac, et se répand sous forme d’images, de figurines ou de jouets. Mais pas question de tromper son monde, éthique oblige.

Pas d’ivoire

« Je me refuse à l’ivoire. C’est la force et la sensibilité de l’éléphant qui m’intéresse, son pouvoir apaisant, sa contribution à la biodiversité, son histoire. » Pierre Grosdemange est intarissable sur le sujet. Il a même constitué un dossier qui remonte aux peintures rupestres, en passant par les dressages, les batailles d’Alexandre le Grand, jusqu’aux représentations de Warhol, Dali ou Ernst. Il connaît tous les chiffres de la population des éléphants d’Afrique qui s’est effondrée depuis 40 ans. Mais sa passion ne tourne pas à l’obsession. « Je cherche toujours, bien sûr. Parfois c’est un coup de cœur. Au gré de mes rencontres. »

 A découvrir parmi 27 autres dénicheurs de l’improbable, dans le cadre de « Collections Passion 3 », l’exposition proposée par l’ALCO, jusqu’au 26 mai, au château et à la galerie Mme -de-Graffigny, 23 rue Albert 1er à Villers-les-Nancy

Partager cet article

Repost 0
Published by alconancy54 - dans articles
commenter cet article

commentaires