Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 03:48

foumi1

planche-3jrs-v1

Pendant une dizaine de jours, j’ai exposé mes collections au Château  Mme de Graffigny. Mes boîtes de bouillon KUB ont été présentées en vitrine ; toutes ces boîtes sont la trace de l’histoire dans le temps. Petites ou grosses, quelle que soit la taille, ces objets ont une importance pour enrichir ma collection.

Les boîtes d’allumettes murales ont orné les cheminées des cuisines dans toutes les régions.

Conseil à retenir, si vous avez une passion, développez vos idées ; les collections sont une ouverture sur la vie et vous racontent l’histoire à travers le temps. Vous rencontrerez toujours une personne intéressée par votre passion.

michel-6382-v1

Michèle Léonard

 

Avant,  on se croisait, un ptit bon,jour de politesse, aujourd'hui, grâce aux journées de Graffigny, on se parle, se sourit, se fait la bise, on se réunit autour d'un repas. Pourquoi tant de changements ? La raison est simple, nous sommes des collectionneurs de tous horizons, de tous âges (beaucoup de retraités, mais la "petite jeune "de 45 ans que je suis, a su trouver sa place)  ; on discute de nos trésors, de nos trouvailles chinées au petit matin au hasard d'une brocante. Notre passion : LA COLLECTION qui nous fait vibrer.  Alors merci les filles et les gars de l'ALCO d'avoir été présents toute cette semaine et qui avez amené votre bonne humeur pour faire vivre et perdurer vos différentes et originales collections. A quand la prochaine rencontre ?

Karine Lorcin

 

Merci aux organisateurs pour m’avoir laissé tenter l’expérience d’exposer dans une petite vitrine,une famille de minéraux !Une anecdote amusante : mercredi, un garçon de 7 ou 8 ans, intrigué, se débrouille pour me demander : "Comment vous faîtes pour avoir une petite ampoule allumée sans fil ? " et il me montre un œuf en quartz rose qui, captant le peu de lumière latérale venant d’une fenêtre assez lointaine, la rediffusait en semblant luire de l’intérieur… Magie ! J’ai expliqué la diffraction, puis comment les artisans font pour tailler et polir un œuf en pierre dure… c’était gagné. Il s’était bien débrouillé, mon caillou, non ? C’est d’ailleurs le cas de la plupart des belles choses qui ont été exposées. Objets inanimés… Mais j’arrête, c’est trop connu.

Alain Colson

 

 

Le chemin de fer chez Mme de Graffigny. Eh oui !!! grâce à l’ALCO.

Que dire… beaucoup de contacts, beaucoup de rencontres, collectionneurs très sympas et solidaires, des objets échangés et donnés, des visiteurs qui reviennent montrer leurs trésors, d’où l’avantage d’une expo de longue durée.

Je découvre une autre ALCO plus chaleureuse, plus solidaire. Je reviendrai !

Robert Hirtzler (lanternes et objets du chemin de fer)

Pour la deuxième fois, Collections Passion peut se féliciter d’avoir su progresser dans sa préparation pour aboutir à une exposition agréable, animée et originale. La réussite tient aussi dans le fait que les exposants entretiennent entre eux des liens très cordiaux, une même passion et le même enthousiasme. Cela se ressent au niveau des nombreux visiteurs qui apprécient l’accueil et la compétence de chacun.

Nos collections s’entendent également très bien : les plumes ne raturent pas les pages des livres lorrains, les coupe-choux ne rasent pas les ânes, les éléphants respectent les faïences et Marianne veille sur les coqs…

Un grand merci à la Ville de Villers qui nous reçoit avec gentillesse dans ce cadre magnifique qu’est le Château.

Félicitations pour le travail et le dynamisme d’Elisabeth Pierrel et Anne-Marie Rougieux sans oublier le Président, Jean-Paul Guizot.

Et voici, pour finir, une histoire au château…

Nom d’une pipe ! crient les cloches, on a eu les jetons ! Arrêtez de faire le cirque avec les tapettes, nous sommes au parfum. Les postes de radio ont annoncé le retard des trains ; profitons-en pour connaître notre belle Lorraine, aller à la pêche du côté de Vittel en mangeant des bergamotes et en buvant du champagne. Si vous êtes malade, prenez des sacs vomitoires  et buvez un bouillon Kub en regardant les buvards et les signets en compagnie de Mickey et Minnie étendus sur le sable.

Bon, arrêtez de vous taquin…er et à bientôt les «allumés » de l’ALCO

Pierre Grosdemange

 

 15 mai 2011, notre exposition au Château Mme de Graffigny se termine, c’est la 2ème édition.

Commencée le 5 mai, cette manifestation conviviale de l’ALCO s’est déroulée à une vitesse vertigineuse. J’ai l’impression que c’était hier que nous mettions en place nos collections.

Convivialité, bonne humeur, rires, coups au cœur quand des membres de l’ALCO, maintenant des amis, nous donnent une nouvelle pièce pour enrichir notre collection. Les repas pris en commun les week-ends augmentent encore cette amitié, ce goût partagé pour une collection quelle qu’elle soit, montrant qu’à l’évidence, l’homme avec un grand H n’est pas fait pour rester seul. Il aime partager ses passions entre amis, qui, au fil du temps, apprennent à se connaître, à s’apprécier.

Les nombreux visiteurs qui admirent notre exposition sont pleins d’admiration devant la qualité ou l’originalité des collections présentées et ne ménagent pas leurs félicitations pour la beauté et la rareté des objets exposés.

Cette présentation au Château Mme de Graffigny de tout ce qui nous passionne est pour moi un grand moment, elle nous permet de mieux nous connaître, nous, membres de l’ALCO et s’il n’y avait que cette raison à cette expo, ce serait déjà énorme. A l’évidence, pour tous les exposants présents, notre manifestation est bien plus qu’une exposition, c’est une occasion pour nous tous de se rencontrer, discuter, échanger sur nos collections.

C’est tout simplement pour moi un lieu de rencontre et ensuite seulement une exposition.

Jean-Marie Renaux

 

 Ayant plus de temps et voulant donner un sens à mes différentes collections (réchauds, lampes et fers à souder, tabac, Française des Jeux, outils de plombier), c’est au hasard d’une recherche d’un groupe de collectionneurs sur Internet, que j’ai découvert l’ALCO. J’ai alors contacté Anne-Marie, et c’est parti. J’ai été très bien accueilli, ce qui m’a encouragé à participer aux divers salons et manifestations. Je suis entouré de collectionneurs autant et sinon plus passionnés que moi qui me font découvrir leurs trésors. Ces salons, où tout est présenté avec soin et beaucoup de goût me permettent d’échanger et de rencontrer des gens formidables.

 Nous formons en fait une grande famille toujours à la recherche de l’objet qui manque.

Bravo à l’ALCO et merci pour ces moments conviviaux.

Alain Humblot (le Vosgien)

 

 Une bien belle exposition dans le cadre prestigieux du Château Mme de Graffigny. Des collections toutes plus originales les unes que les autres auxquelles on ne penserait pas : les rubans publicitaires, les sacs vomitoires, les moulinets de pêche, etc. (les citer toutes serait trop long !). Tout se collectionne et peut être mis en valeur par une belle présentation. Ce fut le cas cette semaine avec Collections Passion 2.

Dans l’avenir, ces trésors pourraient devenir pédagogiques pour les générations futures, cela éviterait que les enfants ne prennent les fers à repasser pour des… bateaux !

Claude Brancharel

 

 Après quelques hésitations, je décide de participer à l’exposition organisée par l’ALCO au château Mme de Graffigny qui offre d’ailleurs un écrin exceptionnel pour mettre en valeur nos petits trésors.

Jeudi 5 mai, installation des vitrines sous le regard amusé de 2 journalistes qui immortalisent la scène et à 14h ouverture et arrivée des premiers visiteurs et réponses aux premières questions : en quoi sont vos pipes et vos fume- cigarette, vous fumez ? De quelle époque ou encore comment fonctionnent vos briquets à silex, c’est difficile de faire du feu avec, etc … et c’est avec un réel plaisir que je réponds à tous ces gens curieux.

Lors des moments de calme, je discute avec les autres collectionneurs et je découvre des gens sympathiques, tout aussi passionnés que moi par leurs collections et qui n’hésitent pas à me faire partager leur passion. Quelques échanges ont pu être faits et la bonne humeur s’est installée dans les salles tout au long de l’exposition.

Après 10 jours fort agréables, il est l’heure de tout remballer et de tout ranger mais j’espère que dans 2 ans, nous aurons le plaisir de renouveler l’expérience avec les autres collectionneurs et ce public chaleureux.

Francis Delozé

 

Dès que l’on débute une nouvelle collection, certains, peu inventifs, vous imitent ; si cela donne de la concurrence, c’est aussi une émulation.

Une amie a guidé mes objectifs : donner des idées à ceux qui n’en ont pas et ceci sans frais, donc que du plaisir. J’ai ramassé dans les magasins les cartes-cadeaux et les rubans personnalisés : vêtements, chocolats, parfums, bijoux, etc… J’avais à peine présenté ces collections qu’une visiteuse me proposait un ruban signé Chanel en ajoutant : "Combien vous me le payez ? " – "Rien Madame, mais vous pouvez me l’offrir ? "Elle est partie en bougonnant.

Avait-elle un esprit mercantile ou de collectionneuse ? L’avenir nous le dira peut-être.

Colette Campain

Partager cet article

Repost 0
Published by alconancy54 - dans exposition
commenter cet article

commentaires