Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de alconancy54
  • : Depuis 1989, les membres de l’ALCO (Association Lorraine de la Collection Originale) échangent des informations, des idées et des objets.
  • Contact

Recherche

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 07:06

Bourse de marque-pages le samedi 28 septembre 2013

a la M.J.C. Pichon rue 7 bd Recteur Senn 54000 Nancy


IMGP9992-v1

Article du 31 août 2013 sur Est Républicain

Colette

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 09:11
les articles parus sur l'ALCO dans le Républicain Lorrain du dimanche 30 juin et dans celui de ce jour. Des articles paraîtront tous les dimanches jusqu'au 1er septembre sur différentes collections de nos adhérents.
1er article :
rep-lorr-v01
2é article
rep-lorr-v02
3é article
rep-lorr-v03
4é article
rep-lorr-v04
Fin 
Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 06:40

Permettez-moi, en tant que responsable de l'ALCO, de vous remercier pour ce magnifique salon Passion 3 qui a eu lieu du 16 au 26 Mai 2013.

Cette présentation m'a permis de constater que l'Association Lorraine de la Collection Originale avait encore beaucoup d'avenir devant elle, grâce à vous.

Par amour et passion pour vos collections respectives, vous avez su enchanter et envoûter notre public venu nombreux à ce salon : 967 personnes dont seulement "20 Adhérents". Certes le nombre d'entrées n'a pas été celui de 2011 (1100) mais nous avons dû subir, d'une part le très mauvais temps et d'autre part, nous avions la Pentecôte et la Fête des mères.

J'ai pu constater le haut niveau de qualité et de présentation de chacune et chacun ; je n'ai pas été le seul, car les représentants de la presse locale ou messine m'en ont fait la remarque et à juste titre.

Par ailleurs, les rencontres du samedi et du dimanche "Autour de la Table" ont permis de mieux faire connaissance avec chacun d'entre vous et surtout lier des liens d'amitié et de camaraderie, surtout par les temps qui courent. Chacun a pu s'en donner à coeur joie.

 

Bien entendu, cette manifestation n'aurait pu se réaliser sans l'aide : de la Municipalité de Villers-les-Nancy, de ses services culturels, techniques et sans oublier les concierges aussi serviables que disponibles ; de la Ville de Nancy, de la Médiathèque de Laxou, de l ALAST, du Club Philatélique de Lunéville, sans oublier tous les adhérents ou non qui, à leur manière, nous ont donné un sérieux coup de mains, tant au montage qu'au démontage ainsi que notre secrétaire pour toutes les tâches administratives.

Merci à vous toutes et tous.

J'allais oublier.... notre cameramen reporter "JACQUES" qui tout au long de ce salon n'a pas hésité à se faufiler dans toutes les allées de la Galerie et du château, pour prendre ou surprendre telle ou telle personne ou exposition afin de se retrouver dans son magnifique "BLOG" que je vous incite à regarder.

Merci à toi Jacques.

Voilà, j'ai été long et j'espère ne rien avoir oublié.

Encore merci à toutes et à tous pour ce séjour au Château de Mme de Graffigny.

Bernard

Finie la vie de château…

Les portes du château se sont refermées sur cette 3ème aventure "Collections Passion 3" et les 28 exposants ont vidé leurs vitrines après 10 jours d’exposition, non sans un petit pincement au cœur.

967 visiteurs, tous plus curieux les uns que les autres, ont investi les lieux malgré le temps maussade. Très attentifs aux explications données par les exposants de permanence, ils repartaient ravis devant tant de trésors exposés avec soin. Certains sont même revenus, d’autres ont apporté des objets aux exposants pour compléter leur collection.

Pour les exposants de permanence, ces quelques jours auront été une nouvelle fois un lieu de convivialité et même d’échanges.

Combien de petits objets ont changé de mains lors de ces journées, chacun y allait de sa petite contribution pour augmenter la collection de l’autre.

Nous vous le disions, cette manifestation demande une mise en place importante : vitrines à aller chercher à la Mairie de Nancy (elles sont très lourdes), à Dombasle, à la Médiathèque de Laxou et à l’ALAST, cadres à Lunéville. Plusieurs voyages ont été nécessaires, sans compter le retour.

Merci à toutes les personnes qui ont joué les gros bras. Merci également à Elisabeth pour son aide précieuse.

Merci à tous les organismes pour le prêt du matériel.

Même si le temps nous a joué des tours, la bonne humeur a toujours été présente grâce à la fine équipe menée par Jean-Marie et Philippe. Que de fous rires partagés lors des repas pris en commun.

 

A bientôt pour une 4ème édition !

Graffigny-2013 8975-c-anne-v01

"Collection Passion 3" c’est fini, allez, on rentre !  (Jacques)

Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 04:55

foumi1

Dimanche 26 Mai 2013 Collection Passion est ouvert de 10 heures à 18 heures

Dernier jour. cliquez sur l'image :

Graffigny-2013-8890.jpg 


annonce-v01


Partager cet article
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 07:06

foumi1

 

« Collections passion 3 », au château Mme de Graffigny, 26 rue Albert-1er

à Villers-lès-Nancy, jusqu’au 26 mai. Entrée libre de 10 h à 18 h ce week-end.

 

Est Républicain édition du 24 mai 2013.

EXPOSITION - VILLERS-LÈS-NANCY

jean-michel-savart-une-ame-d-explorateur

« Chez moi, il faut un chausse-pied géant. Ca déborde de partout. » Jean-Michel Savart ne s’en cache pas. Il est atteint de collectionnite aiguë depuis l’âge de 5 ans. Des minéraux et des fossiles font office de départ d’une aventure singulière, au regard des 6.000 coquillages et milliers de coléoptères adoptés depuis. Mais le docteur en pharmacie jette vite son dévolu sur les parfums. 35.000 au compteur aujourd’hui, et 100.000 références. Plus qu’une accumulation, il s’agit de se forger une véritable connaissance du produit et de ses modes. « J’archive tout, y compris les publicités. » Il va jusqu’à redessiner des échantillons, 12.000 croquis à son actif. Une passion assez naturelle à ses yeux. « Les pharmaciens sont des chimistes avertis, beaucoup travaillent pour des parfumeurs. Au début, seuls les produits masculins m’attiraient. Mais les parfums féminins se sont révélés plus divers et attrayants. » S’il évoque d’autres compilations, les voitures miniatures de prestige de 1925 à 1945, ou les objets de communion exposés actuellement à la galerie Mme de Graffigny, Jean-Michel Savart a bien conscience de sa dépendance. « Sondez-moi plutôt sur ce que je ne collectionne pas. Je frise le syndrome de Diogène. C’est une névrose, pas dangereuse, excepté pour le porte-monnaie. À mon avis, on doit compenser un manque. Mon psy, à qui j’ai demandé comment soigner mon addiction, m’a répondu : ’’il faut l’alimenter’’. Alors je poursuis ma quête. »

Une âme d’explorateur et de chine bien aiguisée. « Je me rends dans les brocantes presque en commando. Et ce qui est exaltant, c’est de trier le butin en rentrant. La satisfaction est inversement proportionnelle à la mise de fond engagée. » Et si on évoque l’héritage en devenir, Jean-Michel Savart devient un brin fataliste. « Après moi le déluge ! C’est vrai, parfois cette question m’angoisse. »


 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 06:37

 foumi1

illustre-info-v02

Une bonne équipe, y compris des adhérents qui n’exposaient pas, ont aidé à la mise en place de cette exposition qui demande aussi un gros travail en amont. Deux jours de transport et de mise en place, une cinquantaine de vitrines, une quarantaine de cadres, l’installation pour chacun de son exposition, tout a été mené tambour battant et dans une ambiance bon enfant.

Les 28 exposants ont sorti leurs collections et les ont présentées avec beaucoup de soin dans les vitrines mises à leur disposition. A ce jour, 569 visiteurs sont déjà venus les admirer.

Allez sur le blog de l’ALCO, des photos de l’expo sont en ligne. Merci Jacques.

Mais l’aventure continue jusqu’au dimanche 26 mai inclus, et vous pouvez encore venir admirer les trésors déployés dans la galerie et dans le château.

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 10:12

foumi1

Votre agenda de juin est en ligne Cliquez-ici

 

annonce-v01

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 06:30

foumi1

22/05/2013 à 05:00

Est Republicain édition du 22 mai 2013

LA MÉMOIRE BRASSICOLE DE BERNARD NOTO

 

« Collections passion 3 », château Mme de Graffigny à Villers-lès-Nancy, jusqu’au 26 mai. Entrée libre.

 

bernard-noto-une-collection-brassee-depuis-plus-de-30-ans

Bernard Noto n’est pas du genre à se faire mousser, ni à brasser du vent. Plutôt gardien du temple. Celui des brasseries de Champigneulles où son épouse Christiane a travaillé pendant 38 ans. « Plutôt que de jeter, nous avons conservé toutes sortes d’objets du site brassicole, d’autres sont issus de brocantes » détaille le président de l’ALCO, l’association lorraine de la collection originale qui expose jusqu’à dimanche au château Mme de Graffigny. Une œuvre de sauvegarde d’un patrimoine industriel régional symbolisée par cet arbre généalogique qui débute en 1897, année de la création par Antoine Trampischt.

Pas moins de 450 pièces

Et pas question de s’en tenir à l’écume des verres sérigraphiés, des chopes ou des bocks, 450 pièces tout de même. La collection de Bernard Noto pourrait faire office de musée sur 150 m². Pas vraiment de la petite bière. Un trésor en forme de politesse rendue à l’histoire et à la mémoire de celles et ceux qui ont façonné l’image de l’entreprise. Gadgets, jeux de cartes, stylos, outils du tonnelier, ou encore le fameux « SIC », la limonade aromatisée, tous livrent leurs souvenirs et leurs émotions. Y compris l’étoile des brasseurs ou le Gambrinus, symbole des amateurs de bière, qui représente la bonne humeur et la joie de vivre. « Une collection sacrée » aux yeux du mentor. « Je ne pourrais pas m’en séparer, c’est affectif. Je poursuis mes recherches quitte à parcourir des centaines de kilomètres. Mais dans des limites financières raisonnables. J’aime l’esprit de la manifestation au château de Graffigny, car rien n’est à vendre. C’est juste le plaisir d’exposer et de rencontrer des passionnés ou des curieux, et des collectionneurs. Telle une bourse de connaissances, un hommage rendu aux précurseurs. Faire partager sa passion et communiquer. » Rien d’étonnant quand on sait que Bernard Noto est aussi à la tête d’une fabuleuse collection sur le thème des PTT.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 05:27

PASSION - AVEC SES 600 PACHYDERMES, PIERRE GROSDEMANGE FIGURE PARMI LES COLLECTIONNEURS À DÉCOUVRIR À VILLERS JUSQU’AU 26 MAI

pierre-grosdemange-ER

 

IL N’EST PAS VRAIMENT sur la défensive quand on lui demande d’où il tient cette passion démesurée. Peut-être de sa mémoire éléphantesque, lorsque Pierre Grosdemange évoque dans le moindre détail cette magnifique sculpture qui servait de porte-montre chez ses grands-parents. « Un objet rare, d’époque napoléonienne, qui représente un éléphant en bronze sur une colonne de marbre. » Le bijou s’affirme alors comme le chef de file d’un troupeau qui ne cesse de s’agrandir, plus de 600 pachydermes aujourd’hui rassemblés. De toute nature : en porcelaine, en chocolat, en forme de théière, sur la poignée d’une canne-épée, en santon, en barbotine de Saint-Clément, en stéatite ou pierre à savon. Avec une tendresse particulière pour la bonbonnière de 1955 ou cette marionnette en bois articulée de Birmanie. Bien sûr, la silhouette royale et complaisante de l’ami Babar veille avec bonhomie sur cet étonnant cornac, et se répand sous forme d’images, de figurines ou de jouets. Mais pas question de tromper son monde, éthique oblige.

Pas d’ivoire

« Je me refuse à l’ivoire. C’est la force et la sensibilité de l’éléphant qui m’intéresse, son pouvoir apaisant, sa contribution à la biodiversité, son histoire. » Pierre Grosdemange est intarissable sur le sujet. Il a même constitué un dossier qui remonte aux peintures rupestres, en passant par les dressages, les batailles d’Alexandre le Grand, jusqu’aux représentations de Warhol, Dali ou Ernst. Il connaît tous les chiffres de la population des éléphants d’Afrique qui s’est effondrée depuis 40 ans. Mais sa passion ne tourne pas à l’obsession. « Je cherche toujours, bien sûr. Parfois c’est un coup de cœur. Au gré de mes rencontres. »

 A découvrir parmi 27 autres dénicheurs de l’improbable, dans le cadre de « Collections Passion 3 », l’exposition proposée par l’ALCO, jusqu’au 26 mai, au château et à la galerie Mme -de-Graffigny, 23 rue Albert 1er à Villers-les-Nancy

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 03:56

L'est Républicain édition du 29 Mai 2013

VILLERS-LÈS-NANCY

LE SALON DE L’INSOLITE

une-edition-qui-regroupe-28-exposants-de-l-alco-v01

 

 

Pour la troisième fois, la galerie et les salons du château Mme de Graffigny accueillent « Collections passion », une exposition organisée par l’ALCO, l’association lorraine de la collection originale.

Cette manifestation unique en son genre est conduite avec le soutien de la ville de Villers-lès-Nancy, dont le vernissage s’est déroulé hier en fin de matinée. Professionnels ou amateurs éclairés, les visiteurs qui se pressent depuis jeudi, sont parfois de simples flâneurs qui pourraient vite attraper le virus au simple regard des 38 collections présentées par les 28 exposants. Une véritable caverne d’Ali Baba ouverte par celles et ceux que l’on appelle stickophiles, cofféaphilistes, philuméniles, odoflacophilistes ou autres signétophiles.

« J’aime l’esprit de cette rencontre où rien n’est à vendre. C’est juste le plaisir d’exposer », souligne le président, Bernard Noto, qui exhibe cette fois son trésor dédié à la brasserie de Champigneulles. « C’est un lieu d’échanges et de rencontres entre des passionnés ou des curieux et des collectionneurs. » Singularité de mise entre la compilation sur les éléphants, les objets de communion garçon, les boîtes d’allumettes murales, les masques des séries TV, jusqu’aux grenouilles et les wakouwas (petits jouets qui s’articulent à l’aide d’un bouton-poussoir). « Nous sommes comme des historiens dans notre spécialité, des conservateurs de la mémoire et du patrimoine » ajoute le président. « C’est aussi et avant tout le plaisir communiquer avec les gens, une bourse de connaissances. Et bien sûr de l’affectif. »

 

« Collections passion 3 », au château et à la galerie Mme de Graffigny, 26 rue Albert 1er à Villers-lès-Nancy, jusqu’au 26 mai. Entrée libre. Du lundi au vendredi de 14 h à 18 h. Le week-end de 10 h à 18 h. Renseignements : 06.70.38.24.92 ou http://alconancy54.over-blog.fr.

 

Partager cet article
Repost0